Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Différences entre métiers : architecte, architecte d’intérieur et décorateur ?

Différences entre métiers : architecte, architecte d’intérieur et décorateur ?

Le 01 février 2016
Différences entre métiers : architecte, architecte d’intérieur et décorateur ?
Un véritable amalgame existe pour les fonctions des architectes, des architectes d’intérieur et des décorateurs. L’architecte construit un bâtiment, l’architecte d’intérieur le restructure et le décorateur l'harmonise.

L’ARCHITECTE :

Formation de l’architecte : Entre 5 et 7 ans selon la spécialisation

Pour valider son diplôme d’état, il faut 5 ans. Afin de pouvoir ouvrir son propre cabinet, il doit obtenir une HMONP (Habilitation à exercer la Maîtrise d'Oeuvre en son Nom Propre) avec une année supplémentaire. Pour ceux qui veulent se spécialiser en urbanisme ou en patrimoine, il peut obtenir un master. Ce qui fera en tout 7 années d’études.

L’architecte doit être créatif, rigoureux et précis. Il doit avoir une bonne connaissance en histoire de l’art, en calcul de résistance des matériaux, de bonnes notions juridiques notamment en droit de l’urbanisme. L’architecte doit savoir dessiner et également se servir des logiciels de dessins (CAO et DAO).

Le rôle de l’architecte :

L’architecte conçoit et construit des bâtiments (maisons, immeubles, centres commerciaux, complexes sportifs, cinémas…..) pour des clients privés ou publics. Il est responsable du bon déroulement du chantier jusqu’à la réception des ouvrages. Il tient compte des lois d’urbanisme et des contraintes liées aux caractéristiques du terrain. Il doit constamment se renseigner sur les nouvelles lois de sécurité et handicapés. L’architecte est tenu de respecter les contraintes législatives, budgétaires et de rentrer dans les délais. Il doit établir des plannings précis des différentes phases de chantier afin de respecter le bon déroulement des travaux et respecter les délais. Il établit des comptes rendus régulièrement pour informer ses clients tout au long du chantier.

Il doit constituer les dossiers de permis de construire avec tous les documents nécessaires à la bonne compréhension du projet (plans, coupes, perspectives, descriptifs, notice de sécurité, notice handicapés….)

Pour exercer, l’architecte doit être inscrit à l’ordre des architectes.

 

L’ARCHITECTE D’INTERIEUR :

Formation de l’architecte d’intérieur : de « 0 » à 5 ans.

Il existe une multitude de formations pour être architecte d’intérieur.

Cependant pour être reconnus compétents par le CFAI ( Conseil Français des Architectes d’Intérieur, équivalent à l’ordre des architectes), il faut sortir d’une très bonne école public ou privée avec une durée d’études de 5 ans ou présenter ses travaux devant le jury du CFAI pour obtenir son certificat.

Le rôle de l’architecte d’intérieur :

L’architecte d’intérieur travaille dans un cadre déjà bâti. Il organise les espaces et les volumes dans une enveloppe existante en tenant compte de la lumière naturelle et artificielle. On fait appel à un architecte d’intérieur lorsque l’on veut rénover ses locaux pour correspondre à de nouveaux besoins ou de nouvelles envies. L’architecte d’intérieur travaille sur la répartition des pièces et leurs distributions afin de fluidifier les déplacements et organiser au mieux la fonctionnalité des espaces (avec des rangements sur mesure par exemple). L’architecte démolit et reconstruit les espaces s’il estime que c’est judicieux ou nécessaire. L’architecte d’intérieur est compétent pour toutes les contraintes techniques liés aux différents réseaux (électricité, plomberie…) et à la sécurité….L’architecte a pour mission de réfléchir sur l’intelligence du projet dans une belle harmonie intégrant les matériaux pour les finitions sols, murs, plafonds. Il peut également prendre la casquette de décorateur pour les choix de meubles, rideaux et accessoires.

Tout comme l’architecte, l’architecte d’intérieur est tenu de respecter les contraintes législatives, budgétaires et de rentrer dans les délais. Il doit établir des plannings des différentes phases de chantier afin de respecter le bon déroulement des travaux et respecter les délais. Il établit des comptes rendus hebdomadaires pour informer ses clients tout au long du chantier.

L’architecte d’intérieur est créatif, rigoureux et précis.

 

 

LE DECORATEUR :

Formation du décorateur : « 0 » à 2 ans

Il n'y a pas de diplôme reconnu, ni d’ordre des décorateurs. N’importe qui peut s’improviser décorateur ! Il existe des formations courtes telles que les CAP et BTS, ainsi que des formations de quelques jours ! C’est la raison pour laquelle les architectes d’intérieur qui ont fait 5 ans d’études ne sont pas appelés des décorateurs. Le niveau d’études n’est pas le même.

Le rôle du décorateur :

Le décorateur vous conseille sur la décoration de votre lieu de vie ou de travail. Il intervient sur les espaces déjà existants et définis. Il réalise des planches de matériaux tendances pour visualiser l’ambiance et l’harmonie chromatique de votre projet. Il sait assortir les teintes et équilibrer les contrastes. Il a une bonne connaissance des matériaux et couleurs (Tissus, moquettes…) Il a un sens artistique et créatif développé.

Le décorateur vous aide à définir votre style en vous proposant des sélections de meubles, luminaires, rideaux….qu’il saura placer au bon endroit dans la pièce. Il recherche pour vous les accessoires, qui apportent la touche finale, tels que les tableaux, bougies, plantes….

 

Conclusion :

L’architecte construit sur un terrain, mais il fait parfois de l’architecture d’intérieur.

L’architecte d’intérieur démolit, construit et décore mais à l’intérieur d’un espace préexistant.

Le décorateur enjolive des espaces déjà défini et construit par l’architecte ou l’architecte d’intérieur.

c